Les activités > la stratégie de bassin

l'ouvrage de Proisy

Suite à l’étude de recensement des sites d’aménagement possibles réalisée par ISL en 2001, un secteur de vallée en amont de Guise s’avérait très propice au vu d’une configuration de vallée à la fois large et plane. La forte exposition de Guise aux inondations militait pour qu’un ouvrage soit rapidement envisagé en amont. Le projet de Proisy (02), dont les études de maîtrise d’œuvre ont commencé en 2001, a fait l’objet d’évolutions sensibles au gré des réflexions. Partant du principe d’un rétrécissement de la section sous le pont de la route qui traverse la vallée, l’inaptitude du remblai routier à retenir les eaux, l’absence d’enjeu notoire en amont sur plusieurs kilomètres, enfin la possibilité d’ajuster précisément le débit restitué par un ouvrage mécanique, ont conduit le maître d’ouvrage à significativement augmenter le niveau d’ambition de ce projet.

L’aménagement est un ouvrage composé d’une digue de 1 km de long qui barre la vallée sur une hauteur maximale de 5,50 mètres. L’Oise dans son lit mineur traverse la digue et un clapet automatisé de 27 mètres de large permet de contrôle le débit restitué en aval. Transparent hors période de crue, ce dispositif permet de retenir temporairement l’eau excédentaire du pic de crue dans une cuvette situé en amont, d’une capacité de 4 millions de m3.

Plaquette de présentation, 2016
Plaquette de présentation, 2016

Après un examen précis des niveaux de crue les plus préjudiciables en aval, le débit restitué a été calé à 183 m3/s correspondant à une période de retour de 8 à 10 ans. Des protections rapprochées dans toute la ville de Guise, en aval, permettent de protéger l’ensemble de la population sur un tel événement.

L’ouvrage permet un abaissement des niveaux d’eau qui peut aller jusqu’à 55 cm sur une crue cinquantennale correspondant à sa limite d’efficacité. 63 communes sont bénéficiaires de cette régulation. A contrario, l’eau est temporairement stockée sur 230 ha de terres agricoles de faible enjeu. Déjà naturellement inondées, ces parcelles ont fait l’objet de servitudes d’utilité publique au vu d’un protocole signé entre l’Entente et les organisations professionnelles agricoles de l’Aisne.

Outre une indemnisation initiale du propriétaire au titre de la perte de valeur vénale des terrains, des indemnités sont prévues à chaque régulation, correspondant à la part du dommage imputable à l’Entente, qui dépend de la localisation de la parcelle, de la saison et de l’assolement (pâture et fauche sont prédominants).

Pose du demi-clapet en phase chantier.
Pose du demi-clapet en phase chantier.
Régulation de la crue par contrôle du débit restitué. Le clapet monte progressivement.
Régulation de la crue par contrôle du débit restitué. Le clapet monte progressivement.

En cas de mise en alerte provenant du Service de prévision des crues Oise Aisne, les personnels d’astreinte de l’Entente se rendent sur place pour procéder, le cas échéant, à la régulation et à la surveillance de l’ensemble du site pendant les 48 heures qui dure usuellement un tel événement.

 

La crue de janvier 2011

Mis en service en décembre 2010, il a régulé la crue des 7 et 8 janvier 2011, crue de fonte des neiges correspondant aux plus hautes eaux jamais recensées sur Hirson (crue environ centennale). En arrivant sur le site de l’aménagement, la crue a été régulée au bénéfice des populations en aval. En fin d’épisode, une saturation de l’ouvrage pendant environ 7 heures a amené à concéder un débit légèrement supérieur à la consigne de sorte que quelques débordements localisés ont eu lieu dans la ville de Guise. Néanmoins, la régulation a permis d’éviter la surverse du canal sur Tergnier, protégeant ainsi de nombreux enjeux, notamment une zone d’activité économique. Ainsi, l’estimation de l’économie des dommages est estimée à 70 M€ sur ce seul événement.

D’un coût de 8,2 M€ HT, cet ouvrage a reçu le soutien financier de l’Etat (FPRNM — fonds Barnier, 40%), et des régions d'Ile-de-France (16,7%), Picardie (7,9%) et Champagne-Ardenne (5,6%).

 

Retrouvez toute la documentation disponible relative à ce projet dans notre fonds documentaire.

... et ne manquez pas le film de présentation de l'ouvrage !