Les territoires > les actions

l'ouvrage des Pâtis

Historique

Le bassin a été construit en 1989 et 1990 suite aux inondations sur le bassin versant de la Viosne au début des années 80 qui avaient touché particulièrement le quartier de Notre-Dame à Pontoise. Une étude hydraulique sur le bassin versant, réalisée en 1985, avait confirmé la nécessité de construire ce bassin.

En 1996, dans le cadre d’un inventaire des équipements d’intérêt communautaire, le bassin a été intégré au patrimoine du Syndicat d’agglomération nouvelle (SAN) devenu depuis Communauté d’agglomération de Cergy Pontoise. Celle-ci a réalisé en 2005 et 2006 d’importants travaux de réhabilitation, notamment avec le remplacement des vannes et la création d’un poste de commande qui accueille les armoires électriques, le système de régulation et la centrale hydraulique.

La communauté d’agglomération de Cergy Pontoise a fait le choix, en 2018, d’adhérer à l’Entente Oise Aisne et lui a transféré la compétence de prévention des inondations. Le bassin des Pâtis est désormais sous gestion de l’Entente Oise Aisne.

 

Principe de fonctionnement

Le bassin des Pâtis est implanté parallèlement à la Viosne et dispose d’une capacité de stockage d’environ 38 000 m³. Son rôle est d’écrêter les crues décennales en stockant les eaux de ruissellement qui s’y déversent (jonction A15) ainsi qu’une partie des eaux de la Viosne via un bras de décharge dit "les Louvrais".

Des cunettes, au centre du bassin, dirigent les eaux vers l’exutoire équipé d’une vanne de régulation des eaux restituées à la Viosne.

Les eaux ruisselées en provenance des "Beaux soleils" vont directement dans la Viosne, en dehors des périodes de crue. En cas de crue, une vanne répartit les débits entre la Viosne et le bassin.

La régulation synchronisée des deux vannes (exutoire du bassin et arrivée des Beaux soleils) contrôle la restitution des eaux à la Viosne. Elle permet d’assurer le passage de la rivière sous le pont de la rue de Rouen situé en aval.

Fonctionnant régulièrement (dès la crue annuelle), l’ouvrage permet de réguler les crues décennales. Pour les crues plus importantes, le bassin est équipé d’un déversoir qui restitue le trop-plein des eaux dans la Viosne.

 

Suivi du bassin

Afin de garantir le bon fonctionnement de l’ouvrage, celui-ci fait l’objet d’un entretien courant de ses espaces verts et de ses équipements électriques, pneumatiques et mécaniques. Une supervision permet d’observer l’activité du bassin qui, lors d’une pluie d’orage, voit son niveau d’eau monter d’un mètre en moins d’une heure. Cette eau est ensuite progressivement restituée vers la Viosne dans les heures qui suivent. L’automatisation de la gestion des crues est donc indispensable.

 

Environnement

Bien que fréquemment inondé, cet espace vert dans une zone urbaine offre pour la flore et la faune une zone écologique qui a fait l’objet d’une expertise en 2005. Le contournement du bassin par la digue est un espace de promenade pour les Pontoisiens. Des jardins familiaux ceinturent une partie de cette zone et peuvent être partiellement inondés lors des crues les plus importantes.

 

 

Retrouvez les caractéristiques de l'ouvrage dans la section des ouvrages gérés par l'Entente.