· 

Une nouvelle recrue au service de la recherche de solutions de protection

Après un stage de 6 mois (master en génie civil à Polytech - université de Lille) à la direction des ouvrages et de l’exploitation à L’Entente Oise-Aisne, Yahia Aberkane a rejoint nos effectifs le 8 septembre en tant qu’ingénieur ouvrages et digues. Un renforcement de nos compétences internes pour la recherche de solutions de protection contre les inondations.

Entente Oise-Aisne : Quelle est votre formation ?

Yahia Aberkane :  J’ai suivi, tout d’abord, un master d’hydraulique urbaine à l’université de Bejaia en Algérie en 2018, puis j’ai travaillé pour un bureau d’études sur la problématique des réseaux d’alimentation en eau potable et assainissement. Ensuite en 2020, j’ai repris mes études pour suivre un master Eaux de surface, ressources, gestion et aménagement à l’université de Loraine/Metz, puis un master en génie civil à Polytech (université de Lille) qui traite de l’ingénierie hydraulique et géotechnique. Enfin, de mars à août 2022, j’ai effectué mon stage de fin d’études à l’Entente Oise-Aisne.

 

EOA : À la suite de votre stage de fin d’études à l’Entente, vous avez candidaté sur le poste d’ingénieur ouvrages et digues que nous proposions. En quoi ce poste vous a-t-il intéressé ? 

Y. A. : La problématique d’inondation et ses enjeux m’intéressent beaucoup. Durant mon stage, j’ai pu mettre à profit mes compétences déjà acquises sur le terrain et en acquérir de nouvelles. J’ai, par exemple, été formé à l’utilisation du GPS et l’analyse de données. J’ai apprécié la diversité des échanges avec les différents interlocuteurs, les riverains sinistrés, les bureaux d’études, les entreprises, les partenaires et l’équipe de l’Entente… ainsi que l’équilibre entre le travail de terrain et de bureau. Le poste s’inscrit dans la continuité des missions du stage, c’est pourquoi j’ai postulé !

 

EOA : En quoi consistent vos missions ?

Y. A. :  Mes missions consistent à travailler sur les systèmes d'endiguement du bassin, étudier leur rôle de protection, analyser, voire compléter les études de danger des bureaux d’études en vue du classement des ouvrages conformément à la réglementation. Je vais également participer à la réalisation des dossiers d’organisation et de surveillance des systèmes d’endiguement, assurer des suivis de chantier de mise aux normes et de confortement des ouvrages, … L’objectif de mon travail est aussi d’analyser le coût/bénéfice des systèmes de protection pour proposer la solution la plus adaptée pour protéger les habitations au regard des contraintes techniques, administratives et environnementales. L’objectif est de proposer une solution la moins impactante possible.